"War Songs" d'Ivan Brun (Glénat / Drugstore ; 2010)

Publié le par satierix

War-Songs_image-gauche.jpgA la première approche, on peut être un peu déconcerté par cette bande dessinée car elle est muette. Enfin presque, les personnages s'exprimant juste par des symboles, le dollar représentant l'argent ou une poignée de mains pour dire que le marché est conclu.

 

Cet album, sélectionné pour le festival de la BD à Angoulême cette année (peut-être que ça signifie encore quelque chose même si l'évènement est maintenant sous la coupe de nombreux sponsors), regroupe des petites histoires publiées antérieurement dans l'Echo des Savanes.

 

Yvan Brun nous offre une vision réaliste est quelque peu désabusée du monde actuel. Par exemple il aborde les liens étroits entre les puissances économiques et le déclenchement des guerres, sur la manipulation des masses, sur l'ascenseur social qui est bel et bien en panne lorsque l'on a pas la bonne couleur de peau ou sur la transformation d'un homme à priori normal en terroriste dans un pays occupé par une grande puissance occidentale.

 

La bande dessinée muette, ça marche ! Pas besoin de mots pour décrire tout cela, on peut se surprendre à en inventer par contre. Ce qui rallonge le temps de lecture...même si contrairement à ce que je pensais, un album, même sans texte, n'est pas moins long à "lire". Le dessin est assez naïf et simple pour aborder ces sujets graves, mais sert vraiment bien le propos. Malgré la gravité des sujets, on se surprend parfois à rire...mais plutôt jaune.

 

Je vous invite à découvrir cette BD qui est vraiment intelligente. Je m'apprête à lire la précédente, "No Comment" (en fait le premier tome des histoires publiées dans L'Echo des savanes) et essaierai de me procurer les autres, cette première approche incite vraiment à lire le reste.

 

Satierix

 

Sources : Wiki d'Yvan Brun pour les informations diverses.

 

 

Publié dans Bande dessinée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article